9 - 11 Mai 2022
Hotel Sheraton Grand Conakry,
Conakry, République de Guinée

Projet Simandou : Les travaux préparatoires de la construction du tunnel lancés à Kindia…

KINDIA- C’est un nouveau jalon important qui vient d’être posé dans le cadre de la réalisation du gigantesque projet minier de Simandou. Les travaux préparatoires du tunnel monotube à double voie de Kindia ont été lancés, ce vendredi 19 mars 2021. La cérémonie s’est déroulée dans la sous-préfecture de Madina-Oula en présence des ministres des Mines et de la géologie Abdoulaye Magassouba, de l’Environnement et des Eaux et Forêt, Oyé Guilavogui, de l’Elevage, Roger Patrick Millimouno, du Budget, Ismael Dioubaté ainsi que du Président du Conseil d’Administration de Winning Consortium Simandou, Sun Xiu Shun et de Fadi Wazni PCA président directeur général) de la SMB.

Le lancement officiel des travaux préparatoires de la construction du Tunnel monotube à double voie s’inscrit dans le cadre de la mise en valeur des blocs 1&2 de Simandou par la société Winning Consortium Simandou (WCS). A cette occasion, le ministre des Mines et de la géologie a rappelé que le projet d’exploitation du minerai de fer de Simandou, est “stratégique et ambitieux” pour la République de Guinée. Cet important projet porte sur le développement d’une chaîne de production intégrée de minerai de fer, de la réalisation des infrastructures ferroviaires (rail, tunnel), des infrastructures portuaires ainsi que la construction d’une aciérie de transformation du fer dans le long terme.

« Ce projet majeur est une priorité pour la Guinée. Il s’inscrit pleinement dans l’agenda de diversification de la production minière et de la transformation économique du Chef de l’Etat. Dans le cadre de la réalisation du projet, la société WCS entame les travaux de développement par la réalisation d’une ligne de chemin de fer reliant le port de Morebayah situé dans la préfecture de Forécariah à la zone minière des blocs 1&2 de Simandou dans la Préfecture de Kérouané. La ligne du chemin de fer va traverser plusieurs préfectures de la Guinée, ce qui permettra de désenclaver les zones situées le long du chemin de fer et de favoriser le développement socio-économique à terme de ces régions et villes traversées.

La ligne du chemin de fer traverse la sous-préfecture de Madina-Oula notamment à travers la construction d’un tunnel sous la montagne d’une longueur totale de 11,7 Km. Un second tunnel, d’une longueur totale de 8,95 km, sera aussi construit dans la sous-préfecture de Ouré-Kaba dans la préfecture de Mamou. La ligne de chemin de fer passe également par la Préfecture de Faranah à 16 km au sud de la ville en longeant la route nationale N°1. Cette ligne de chemin de fer contourne le Parc national du Haut Niger et passe respectivement par les villages de Douako et de Nyalinko avant de rejoindre la gare de réception du produit minier dans la Préfecture de Kérouané où est localisé le gisement”, a expliqué Abdoulaye Magassouba.

Les travaux de construction du Tunnel monotube à double voie vont débuter au PK148 et se termineront au PK160 pour une profondeur maximale de l’ouvrage de 520 m, suivant une élévation de la surface de la voie d’entrée de 103,23m et une élévation de la surface de la voie de sortie de 138,09m. La durée de réalisation de ce projet est estimée à 35 mois qui est subdivisée en trois étapes majeures, à savoir :

  • Les travaux préparatoires pour la construction qui sont planifiés pour une durée de trois (3) mois, pour la période du 1er mars au 31 mai 2021,
  • La durée de construction du tunnel est de 30 mois et demi pour la période inclusive du 1er juin 2021 au 17 janvier 2024,
  •  La réception de l’ouvrage se déroulera sur une durée de 15 jours, du 18 janvier 2024 jusqu’au 2 février 2024

Le projet Winning Consortium Simandou (WCS) porte sur un investissement pour toutes les phases estimé à 15 milliards de dollars US pour la mine, les infrastructures et les coûts associés, auxquels s’ajoute 1 milliard de dollars US pour la construction d’une aciérie. L’État, dans la réalisation de ce projet, bénéficiera des avantages à chaque étape de sa réalisation, notamment en termes d’emplois, d’achats locaux et de revenus. En termes d’emplois, le projet créera plus de 30.000 emplois directs en phase de construction et 10.000 pendant la phase d’exploitation. En ce qui concerne les emplois indirects, ils pourront atteindre les 65 000 en phase de construction et 20 000 en phase d’exploitation. Le consortium s’engage à mettre en œuvre un programme compréhensif de formation et de transfert de compétences en faveur des guinéens”, a annoncé le ministre Magassouba avant d’inviter les populations de Kindia à soutenir les activités de ce projet qui, selon lui, dans un futur proche sera déterminant pour le développement de la préfecture.

Long de 11,6 km, ce projet de tunnel est le plus long tunnel ferroviaire en Guinée et même en Afrique de l’ouest. Pour le président du Conseil d’Administration de Winning consortium Simandou, ce tunnel constitue un projet très important pour le chemin de fer de Simandou. Le lancement de la phase préparatoire marque le début officiel de construction ferroviaire du projet Simandou par le consortium. Selon Sun Xiu Shun c’est un jalon historique qui vient d’être posé. Long de plus de 600km, le chemin de fer a le plus grand volume de travaux de tous les projets de Simandou.

« La construction ferroviaire est basée sur une conception optimisée. Nous sommes dévoués à construire un chemin de fer moderne et respectueux de l’environnement caractérisé par des normes élevées, de qualité supérieure et une efficacité exceptionnelle. La mise en opération de cette ligne ferroviaire sera, non seulement, destinée à l’évacuation du minerai de fer de Simandou, mais aussi servira d’une voie de transport pour d’autres ressources minérales agricoles et forestières le long de cet axe. Cette ligne facilitera la circulation des marchandises et même les mouvements des populations entre l’est et l’ouest de la Guinée. Ce chemin de fer constituera un corridor économique reliant l’intérieur de la Guinée à ses ports côtiers.  Il est envisagé de promouvoir vigoureusement les prospérités agricoles, industrielles et le développement des infrastructures le long du tracée, d’offrir de nombreuses opportunités d’éducation, de formation et d’emploi et de contribuer à la croissance économique et au développement durable de la Guinée”, a indiqué Sun Xiu Shun, président du conseil d’administration de Winning consortium Simandou.

La convention de base pour l’exploitation des blocs 1 et 2 de Simandou a été signée le 9 juin 2020 pour un volume d’investissement de 15 milliards Usd. C’est le plus grand projet minier au monde actuellement.  En octobre 2020, la pose de la première pierre de la construction du port de Moribayah dans la préfecture de Forecariah a été faite.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Ci-dessous, quelques images de cette importante cérémonie