9 – 11 May 2022
Sheraton Grand Conakry Hotel,
Conakry, Republic of Guinea

Secteur minier : l’ITIE-Guinée valide son budget annuel d’un montant de 10 milliards GNF

Secteur minier : l’ITIE-Guinée valide son budget annuel d’un montant de 10 milliards GNF

 

Le plan de travail du budget annuel (PTBA) exercice 2021, de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives ITIE-Guinée en abrégé, a finalement été validé ce mercredi 21 avril 2021, à la primature.

C’était à la faveur d’une session spéciale du comité de supervision, placée sous la présidence d’honneur du premier ministre chef du gouvernement, en présence du ministre des mines et de la géologie.

Au terme de cette session, le ministre Abdoulaye Magassouba, devant la presse, s’est dit satisfait de la validation du PTBA. D’après lui, cette initiative pour la transparence dans les industries extractives s’inscrit parfaitement dans l’agenda de bonne gouvernance porté par le Président de la République.

« La Guinée, depuis 2014 a eu le statut de pays conforme et nous continuons à travailler au fil des années pour pouvoir améliorer notre participation à cette initiative. Pas seulement pour la conformité, mais pour l’utilisation de la transparence dans le cadre de l’agenda de développement du secteur minier », a déclaré le ministre des mines et de la géologie.

A cet effet, il a précisé que l’objectif visé est que la transparence puisse servir à améliorer le cadre d’investissement et que cela puisse attirer plus d’investissements et par ricochet plus d’impacts au niveau des populations locales.

De son côté, le président du comité de pilotage de l’ITIE-Guinée et secrétaire général du ministère des Mines et de la géologie, a rappelé que l’ITIE est une norme qui a été lancée en 2003 sur instruction de l’ancien Premier ministre Britannique Tony Blair, qui a constaté que la transparence est la clé du développement économique et de la stabilité dans les zones minières.

Vu que la plupart des conflits qu’il y a à travers le monde sont le plus souvent dus au manque de transparence, à la mauvaise gestion et parfois au manque d’informations sur ce qui est fait des revenus tirés des mines, le président du comité de pilotage estime qu’il est désormais indispensable de voter un budget pour pouvoir faciliter la transparence dans les zones minières.

«… L’ITIE-Guinée est administrée par un instrument qu’on appelle le comité de pilotage qui comprend l’ensemble des parties prenantes, notamment les administrations publiques, la société civile et les compagnies minières. A ce niveau, il y a un budget qui est voté pour pouvoir faciliter la transparence. Quand ce budget est accepté au niveau du comité de pilotage, il fait l’objet d’une validation au niveau d’un conseil de supervision qui est présidé par le Premier ministre. Pour 2021, c’était la session que nous tenions aujourd’hui. Nous avons un budget qui se situe autour d’un million de dollars environs. Donc presque 10 milliards GNF. Ces 10 milliards GNF, on a l’essentiel qui est aujourd’hui obtenu, on a qu’un gap de 5%. Avec le budget national et les fonds qui sont apportés par la Banque mondiale et la BAD », a indiqué Saadou Nimaga.

Représentant des organisations de la société civile guinéenne au sein du comité de pilotage de l’ITIE-Guinée Dr Alpha Abdoulaye Diallo a salué la validation du PTBA.

Ainsi, dans l’exercice 2021, il a assuré de la ferme volonté du comité de pilotage à œuvrer en faveur d’une nouvelle validation de la Guinée

«… Cette nouvelle validation de la Guinée vient à grand pas parce que dès juillet 2021, nous allons commencer. C’est pourquoi il important que les moyens nécessaires soient dégagés pour que cette énième validation de la Guinée soit une réussite. Ensuite, nous voulons que cette année soit aussi également à travers bien entendu cette nouvelle validation, que ce soit une année de transparence intégrée à travers les avancées des reformes dans le cadre de la mise de l’ITIE, que cette transparence soit intégrée dans le système gouvernemental », a-t-il conclu.

Alhassane Fofana